Certificat de capacité: n°17-247 - activité d élevage félin | SIRET: 53314117200015

06 21 27 42 90

Maine Coon outcross

chatonne mainecoon pas contente du tout !

– Qu’est-ce qu’un chat maine coon outcross ?

– Quel est l’intêret de l’outcrossing ?

« L’outcrossing » est un terme d’élevage qui indique que les éleveurs incluent dans leurs programmes de reproduction des mariages qui vont permettre d’éviter ou de faire diminuer les taux de consanguinité ( par rapport aux pedigrees usuels ).

Cette gestion des lignées a un but bien précis : Enrichir le patrimoine génétique des reproducteurs dans l’idée permanente de participer à améliorer la santé de la race.

Pourquoi est-il utile à une chatterie de pratiquer cette politique d’élevage ?

Comme beaucoup de races de chiens et de chats, le chat Maine Coon, avec le temps, a hérité d’un capital génétique limité. Aujourd’hui, la race Maine Coon avec les caractéristiques que nous lui connaissons a été bâtie essentiellement sur les « top 5 ».

Qu’est-ce que les « top 5 » ?

Dans les années 1960-1970, afin de lui donner ce look si apprécié, les éleveurs ont fondamentalement œuvré avec cinq chats. ( principalement en travaillant en consanguinité plus ou moins rapprochée sur long terme ). Pour ces raisons, les « top 5 » constituent 70 à 75% du pool génétique des Maine coons de lignée classique.

A ce jour, il est évident que d’un point de vue génétique, la race arrive à « étouffement ». En s’attelant à fixer ce style si particulier, le système de défense de l’organisme contre les maladies des chats a été affaibli, et des tares génétiques ont été fixées. ( Des déficiences telles que : faible résistance aux maladies en tout genre, cancers prématurés, pathologies génétiques, impuissance…).

C’est en ce sens que les maine coon outcross trouvent leur utilité: Pour la dilution. C’est l’intérêt pour une chatterie d’intégrer « l’outcrossing » dans les programmes d’élevage. C’est de la diversification génétique que dépend la qualité du système immunitaire de tous les animaux.

Ou trouver du sang neuf ?

Dans leur état d’origine, le Maine, des éleveurs s’appliquent à fonder de nouvelles lignées : Les chats de Fondation ( ou chat fondateur de nouvelle lignée ). Certains Livres des Origines de certains clubs offrent encore la possibilité à quelques éleveurs spécialistes d’inscrire dans les registres d’élevage des chats dont les caractéristiques, ( d’un point de vue « phénotype » ) rentrent dans les critères officiels des chats du Maine originaire du nord-est des Etats-Unis.

C’est de cette manière qu’un chat de Fondation ( ou F1 ) entre dans les Livres des Origines. Un F2 est un chat issu d’un F1 ( d’au moins un côté du pedigree ). Un F2 ou F3 … peut être de nouvelles lignées » ( Si son pourcentage des « top 5 » est nul ou très faible ) ou alors de lignée « outcross » ( issu de lignées classiques et nouvelles ). Pour interpréter un pedigree Fondation, on ne se fait pas une idée sur le nombre de générations après la fondation, mais plutôt sur le bâtissage du pedigree ( lignées utilisées, pourcentage de « top 5 », poucentage de clones…)

Pour qu’un chat soit considéré comme maine coon outcross :

  • Il ne doit pas indiquer plus de 50% des « top 5 » ( la moyenne se situe entre 65 et 70% )
  • Ou ne pas dépasser 35% du « top 3 » ( la moyenne est de 50 à 55% )
  • Ou ne pas dépasser 25% des « top 2 » ( moyenne de 35-40% )
  • Ou ou être inférieur à 20% de clones ( moyenne: 30 – 35% )

Pin It on Pinterest

Share This