Certificat de capacité: n°17-247 - activité d élevage félin | SIRET: 53314117200015

06 21 27 42 90

Les jeux de griffes sur tronc d'arbre seraient impossibles après dégriffage
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail

Quelles sont les motivations qui poussent à faire dégriffer un chat ?

On le sait, certaines personnes font l’acquisition d’un chat, apparemment, sans savoir que ces derniers sont NATURELLEMENT dotés de griffes et qu’il est donc rationnel qu’ils s’en servent…

Alors pour ce genre « d’ahuris ignorants ou sadiques » et bien sûr pour ceux qui ne savent pas du tout en quoi cela consiste, un petit récapitulatif :

Les griffes du chat ont bel et bien une utilité et plusieurs fonctions.
C’est leur « outil » principal qui leur permet de chasser ( histoire de s’alimenter, ça peut être pas mal …), de se battre ( donc de se défendre ), de grimper ( ça peut aider, au cas ou la fuite ou se mettre hors d’accès serait la seule solution …), marquer leur territoire ( visuellement, ce qui fait parti du « code félin »…)
Un superbe outil rétractile que le chat maîtrise à la perfection à partir de ses trois mois.
C’est pour toutes ces raisons évoquées que le chat a besoin d’entretenir ses griffes.
Et pour ça, les gens « humains » qui possèdent ou ont possédé un « matou » le savent : Le seul moyen de les entretenir est de les activer régulièrement !
Le fait de « griffer, gratter » ( comportement purement instinctif ) permet d’en prendre soin, ça a pour effet d’éradiquer les peaux mortes pour régénérer une griffe plus acérée.

Que dit la loi ?

Ce genre de pratique répandue est interdite en France.
Le code pénal au chapitre unique des sévices ou actes de cruauté envers les animaux dit :
Exercer des sévices ou quelconque acte de cruauté envers un animal domestique est sanctionné de 2 années d’incarcération et 30 000 € d’amende.
Le dégriffage est donc interdit et puni dans plusieurs pays ( surtout en Europe ), mais pas tous.
Par exemple, au Québec ( à en croire les différentes sources d’informations … ), l’onyxectomie est juste qualifiée de « non recommandée » mais reste légale … Bien que les vétérinaires ( on espère une majorité … ) fassent passer un message de sensibilisation, la demande de la part des propriétaires pour motif uniquement « pratique » est encore très élevée ( estimée au dessus de 80% ).
Aux États-Unis aussi, c’est une pratique très « ancrée » et légale.

Concrètement qu’est-ce qu’un dégriffage ?

Cela n’est ni plus ni moins qu’une ablation des troisièmes phalanges des pattes
Disons que chez un humain, ça équivaut à l’amputation d’un doigt.
ET TOUT ÇA SEULEMENT POUR DES « RAISONS PRATIQUES » !!
On a envie de demander à tous ces gens :
« _Aimeriez-vous que l’on vous sectionne tous les doigts de chaque main ?… »
« _ Avez-vous seulement réfléchi aux conséquences que cela peut avoir sur l’animal et sur sa vie au quotidien ? »

Il sera, à vie, dans l’incapacité de grimper, de se défendre ou de chasser !!
Forcément, cela le rend impuissant à tout problème par son incapacité à utiliser ses défenses naturelles et devra « par dessus le marché » s’adapter à sa nouvelle démarche ( autant parler de ré-éducation …) puisque normalement, le chat marche sur ses dernières phalanges … Et là, il s’appuie sur ses moignons … ( parce que c’est bien de ça qu’il s’agit !! )

Clairement, le dégriffage est loin d’être une opération bénigne. L’acte est pratiquée sous anesthésie générale et peut être source d’infections, d’hémorragies et même parfois de nécroses des moignons !!

Comment faire pour ceux qui souhaitent tout de même que leur chat n’abîme «soi-disant» plus leur mobilier ?

Les alternatives

Le « soi-disant » est employé, parce que chacun sait que si on prend le temps de faire l’éducation de son chat et qu’on lui apporte ce dont il a besoin ( ce qui permet, au passage, un « plus », au niveau interaction humain-animal. Mais encore faut-il en avoir envie …), il n’y a pas de problème. Le chat est un animal intelligent qui comprend très bien ce qui est interdit ou pas, si on sait s’adresser à lui … Il suffit de lui expliquer et de lui apporter le minimum vital pour une vie épanouie en « captivité »…Bref.
Il existe une autre solution, pas franchement moins barbare que la première …

La ténectomie

Encore une fois, un acte chirurgical comportant de grands risques d’infection …
Cela consiste à trancher le petit tendon qui sert à actionner la griffe, par ce fait, la griffe reste logée dans sa gaine.
Il faudra donc être très attentif à ce qu’une infection ne se développe pas.

La dernière option :
Heureusement, il y a une vraie alternative aux « méthodes de sauvages » exposées avant ( bien que tout de même surprenante … ).

Les Soft Paws

Ce sont des capuchons plastifiés à coller sur les griffes.
Ils se vendent en kit et se changent régulièrement ( environ toutes les 5 semaines ).

En clair, si vous aimez votre animal, pourquoi le MUTILER ?
Cela ne dénote-t-il pas des tendances quelque peu sadiques ?
Pourquoi adopter un chat, si vous ne l’aimez pas pour ce qu’il est réellement ?
Et surtout, si vous n’avez pas le temps ni l’envie de faire son éducation, pourquoi vous encombrer d’un animal ?

chatte vivante
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail

Cette chatte est vivante, c’est une vraie, on peut éventuellement lui tailler les griffes avec un outil adapté  si elle ne les use pas suffisamment, mais attention, à ne pas couper au dessus de la pointe blanche ! :-)

chat robotisé
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail

Ce chat n’est pas vivant, c’est un faux, une machine, et il ne vous demandera aucun soin, ni aucun entretien …! Une prise électrique éventuellement … :-)

Donc, en conclusion, pour les gens concernés,

A ne pas confondre !! 😉

Si vous n’êtes pas aptes à vous occuper, à rendre heureux et aimer un animal vivant et doué de sentiments, alors peut être devriez-vous vous diriger vers l’achat d’une peluche ou autre « robot chat » …

 

Pin It on Pinterest

Share This