Certificat de capacité: n°17-247 - activité d élevage félin | SIRET: 53314117200015

06 21 27 42 90

LA CHATTERIE

L’idée d’acheter un chaton maine coon vous occupe l’esprit depuis un bon moment et vous recherchez une chatterie ?

Vous auriez envie d’avoir un aperçu visuel de la chatterie avant de prendre une décision quelle qu’elle soit ?
L’éleveur vous livre une présentation de l’élevage en photos.

Afin de vous permettre de vous faire une idée des conditions de vie de ses Maine Coon, l’éleveur a choisi la « transparence » et vous permet de découvrir leurs lieux de vie au travers d’un diaporama et de quelques vidéos.
Dans l’élevage, vous ne trouverez ni cage ni enclos exigu, quel qu’il soit. Les chats sont libres d’aller et venir à l’intérieur comme à l’extérieur.

La chatterie est organisée pour que ses habitants puissent se livrer à leurs jeux préférés tels que courses poursuites et autres ….
Entièrement conçue comme une aire de jeu pour félins de salon !
Afin que les chatons puissent acquérir le maximum d’informations sensorielles, ils bénéficient d’un milieu riche en stimulis visuels, tactiles et auditifs.
L’éleveur a fait en sorte qu’il n’y est quasiment aucune contrainte pour ses chats.

Pour le moment, Aucune plainte reçue de la part des habitants !! =^-^= Seuls les chatons proposés à la vente n’ont pas accés au parc ( sauf autorisation des futurs propriétaires ! )

Chatons de 3 mois dans le hamac suspendu aux poutres de la chatterie

Chats perchés

Maine-coon Motel ! : Pas un arbre à chat ! ! Une maison entière !!! SI SI !
Parce que les chats affectionnent les hauteurs, qu’ils sont les rois de la grimpe et qu’ils adorent observer en surplomb, ils peuvent à loisir se hisser au niveau de la poutre principale (et accéder aux couchages « perchés ») désservie par plusieurs passerelles reliées à différents arbres à chats.
En images, au dessus, vous pouvez voir l’intérieur de la « pièce à chats » principale.
Les maîtres mots : CONFORT FELIN
Lorsque les chatons commencent à sortir de la maternité. Difficile de les faire rentrer « au nid » à l’heure du coucher, les petits Maine Coon sont rarement d’accord…. 😉
Quand ils commencent à explorer leur environnement hors de la maternité, ils sont âgés d’environ trois semaines à un mois ( selon les caractères … ). Joueurs, « Patauds à souhait » et « plein d’élan », ils sont fin-prêts pour « explorer le monde » !
Sur le diaporama, on peut également voir une petite partie du parcours suspendu, un hamac « chat-milial » (grand format) y est accroché.
Les mesures mises en place durant la période de socialisation des chatons leur apportent de très bonnes bases pour être à l’aise avec leurs congénères et tout être vivants avec qui ils seront amenés à vivre.

Néanmoins, il faut garder en vue qu’il relève de la responsabilité des adoptants de leur permettre de s’épanouir pleinement dans leur nouvel environnement.

Les Maine Coon se partagent donc le volume total de leur chatterie ( accessoirement avec leurs humains … A qui, ils ont fait une petite place !!. Soins obligent… ), et peuvent entrer et sortir à volonté ( par les fenêtres ou par leur chatière abritée si ils n’ont pas envie de se mouiller les pattes… ) dans leur parc sécurisé.

Chatterie extérieure

Les chatons goûtent aux joies de la chasse nocturne dans le parc de la chatterie

Jeux de nuit

Dans l’idée de satisfaire la curiosité des visiteurs, l’éleveur vous livre une prévisualisation du havre de paix extérieur destiné à ses félins adorateurs de caresses ( et autre dinde, poulet ou viande mixée pour chat…!! ), Les Coons de la chatterie.

En vue d’assurer l’épanouissement de leurs comportements instinctifs et qu’ils puissent manifester « un minimum » d’attitude territoriale, le cadre est aménagé de divers caches, abris, perchoirs et promontoires, arbres et passerelles.

La chatterie ArmoniCaT est basée sur Elikya

« féline et féminine jusqu’au bout des griffes »

Loin de la détention en cage ou « précaire ». Le fief des chats leur apporte sécurité et confort.

La « sphère » à Maine Coon est isolée de toute intrusion extérieure.

Afin d’empêcher les rongeurs en tout genre ( ou autres… ) potentiellement empoisonnés ( qui, eux,empoisonnent très bien les chats, si « ingurgités »… ) de pénétrer dans l’enceinte, l’éleveur a fixé l’enclos sur dalle béton.

Pour empêcher tout contact ( nez à nez, crachats… ) avec des chats errants « plus ou moins » parasités ou porteur de quelconque virus, une ceinture en plexi en fait le tour ( sur une hauteur de un mètre vingt ).

Un filet recouvre le tout et interdit l’accès par voie aérienne.

Où acheter un chaton maine coon ? Comment choisir une chatterie ?

A une époque ou le nombre de vols et escroqueries ( fausses ventes, faux dons… ), impliquant les animaux de compagnie ( le Maine Coon étant lui-même très bien placé au top des arnaques… ) est en augmentation et face aux multitudes d’annonces jonchant les pages web et aux multiples éleveurs existants; Le particulier qui souhaite acquérir un chaton se retrouve souvent confronté aux questions suivantes :

A qui s’adresser ? Quels sont les conseils de base pour faire un choix ?

UNE SEULE RÈGLE ! Rendez-vous à  la chatterie si vous ne la connaissez pas, et vérifiez par vous-même !

Ne contactez que des éleveurs dont vous êtes sûrs qu’ils possèdent au moins : affixe, numéro de siret, et certificat de capacité.

Privilégiez les élevages qui font effectuer les tests de dépistage aux maladies génétiques propres à la race, et dont les chats ont un réel suivi de santé.

Si possible, visitez l’élevage afin de constater les conditions de vie des chats ( ont-ils assez de place pour leur bien-être ?, est-ce que l’environnement paraît assez stimulant pour l’éveil des chatons ? ) Au passage, vous pourrez voir la mère des chatons ( juger son état de santé apparent…, est-elle « calme et posée » ou « stressée » ? )

Visite qui vous permettra de vérifier le niveau d’hygiène général ( atmosphère saine ?, suffisamment ventilée ?… ), et bien sûr, dialoguer avec l’éleveur ( devrait vous permettre de vous faire une idée… ).

Pour des raisons évidentes : Fuyez les animaleries et « élevages industriels », ainsi que tous les « d’apparence… », « type… »

Si vous voulez être sûr d’avoir un vrai chat de race avec la morpho et le tempérament, caractère censé aller avec : Bannissez les faux éleveurs ( sans éthique, non déclarés, qui pratiquent dans des conditions douteuses, sans conscience professionnelle… ) et autres revendeurs de chats « sans papier » ( sans pedigree, non loof… )

Pin It on Pinterest

Share This