Certificat de capacité: n°17-247 - activité d élevage félin | SIRET: 53314117200015

06 21 27 42 90

1517525_437453216432919_7356659710766609426_n
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
Ma chérie

Tu es arrivée chez nous en tant que jeune retraitée d’élevage à l’âge de 2 ans et demi.

Tu t’es intéressée à nous dès que nous sommes entré dans ton élevage d’origine en nous interpellant et en nous tapotant la tête tout le long de notre première visite pour sélectionner notre première Coonette de repro ( Elikya ).
Tu nous a charmé par ta bouille, ton charisme, et surtout ta communication.
Tu as été un vrai coup de coeur et nous t’avons adopté en même temps que Elikya pour t’assurer une super retraite.

Ma puce, tu as partagé nos vies depuis la création de la chatterie.
Mon coeur, nous te remercions pour ta gentillesse, le bonheur, le bien-être et l’équilibre ( et tout le reste qui ne me passe pas à travers la tête sur le moment ) que tu as apporté à la chatterie pendant ces 7 dernières années.

Tu étais déjà bien amaigrie depuis quelques temps mais encore précise dans tes sauts et déplacements. Tu pouvais vivre ta vie de chat…
Jeudi ( 12/05/2016) vers 21h, tu as commencé à perdre le contrôle de tes membres par paralysie, puis plus d’équilibre, les yeux qui tournent et un mal fou à respirer.
Au vu de la gravité de l’événement, nous avons refusé de te voir souffrir de crises à répétition ou pire que tu te blesses en supplément.
Tu l’as sûrement lu dans nos yeux, c’est avec une tristesse immensurable, un désarroi profond et un sentiment d’injustice que nous avons du prendre la décision…
Une échographie de contrôle avait révélé un grand nombre de métastases dans ton abdomen et nous savions depuis quelques mois que tu étais condamnée, mais on espère toujours que « ça tienne » et on n’était pas prêt à te dire au revoir…

10013617_267553790089530_2135281800_n
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
Ma « fifille », tu aurais dû entrer dans ta dixième année au mois de juillet…
Tu nous laisses continuer la route sans toi, mais jamais tu ne seras oubliée.
Tu as été un pilier indispensable à ta communauté féline, à nos siestes et tu as probablement passé 98% de tes nuits sur notre lit.
Aucun mot pour exprimer le manque ressenti, tu représentais tellement.
Cette nuit encore, je veillais à ne pas t’écraser… Et Elikya te cherchait…
Tu n’as pas fini d’occuper nos pensées… ( D’ailleurs, je dois pas être tout net, je n’arrête pas d’aller vérifier tes « squats préférés »… )
Patiente et imperturbable, tu t’occupais de tous les bébés, les laissant même te téter quand les mamans n’étaient pas « d’humeur » à gérer leurs « petits monstres ».
Ton instinct maternel au service d’absolument tous les chatons que l’élevage a fait naître nous laissera à tous un souvenir impérissable.
Excuse moi encore de tout ce que j’ai pu oublié d’énumérer, mais la réflexion n’est plus là…
Mes yeux refusent catégoriquement de s’assécher… ( et j’te raconte pas ma tête au moment ou je tape ces « 3 mots »… )

Voilà, ma belette, c’était juste quelques lignes pour toi, pour laisser une trace de l’envie de vomir qui me tient depuis hier soir.
Je sais que tu n’aimais pas quand tu ressentais de la tristesse dans ta chatterie et on va tenter d’arrêter de pleurer…
Tu es partie rejoindre les étoiles beaucoup trop tôt…

Au revoir mon amour de minette, ma princesse, mon ptit coeur
RIP ma BISCOTTE

Pin It on Pinterest

Share This